LE SCORPION ET LA GRENOUILLE

0
211

LE SCORPION ET LA GRENOUILLE

Dans un pays pas si lointain que ça, un scorpion demanda à une grenouille de le porter sur son dos pour traverser la rivière. En effet, il avait un rendez-vous important de l’autre côté.

La grenouille, quelque  peu interpellée, ayant peur d’être piquée pendant le voyage lui répliqua :

« Je le ferais bien, mais tu vas me piquer ».

Le scorpion se défendit :

«  Je peux te l’assurer, je ne le ferai pas ! Je ne suis pas capable de nager, j’ai besoin de toi, je suis en retard et faire cette traversée sur ton dos me fera gagner un temps précieux. »

À nouveau, la grenouille argumente :

« Si tu le fais, tu vas me piquer ! Je connais ta réputation ! »

Le scorpion plaida alors :

« S’il te plaît, je dois traverser et je te promets de ne pas te piquer. »

Le scorpion se défendit encore avec assurance. Il lui fit comprendre qu’il n’était pas fou, s’il la piquait, ils couleraient tous les deux.

« Un peu de bon sens, voyons ! »

La grenouille, prise d’un élan de confiance, acquiesça, c’était OK :

« Allons-y alors ! »

Le scorpion monta sur son dos, mais à mi-chemin, au plus fort du courant de la rivière, là où les tourbillons sont les plus violents, le scorpion piqua la grenouille avec son dard, ce qui les fit couler tous les deux.

La grenouille, stupéfaite de cet acte de trahison, agonisante, mourante, s’adressa au scorpion :

« Mais vous m’aviez promis ! »

« Vous vous attendiez à quoi ? Je suis un scorpion, c’est ma nature ! C’était plus fort que moi…», lui répliqua l’insecte avec assurance.

Tous deux périrent dans cette affreuse aventure.

Leave your vote

2 points
Upvote Downvote

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.