LA “SAMBAPANZIE” ET GOUYOMGBIA-ZEZE: UNE ENTREPRISE FRAUDULEUSE A SURVEILLER DE PRÈS

1
174

Par RJPM

En Centrafrique, des rumeurs les plus folles d’une incroyable FRAUDE D’ÉTAT ne cessent de s’enfler dans la Capitale. A Bangui et dans l’arrière-pays, les supputations vont bon train. De sources concordantes, la “Sambapanzie” multiplie les méthodes peu orthodoxes pour remettre la clé du Palais de la Renaissance au sulfureux candidat Gouyomgbia-Zezé. Des preuves irréfragables confirment que la “Sambapanzie” utilise tous les moyens de l’état pour le compte de leur candidat. Presque tous les membres du Gouvernement et les personnes ressources de l’état sont mobilisés pour la circonstance. On rapporte que le Premier ministre, le Ministre des finances, la Directrice de la Douane et Démafouth le superviseur général de la supercherie, ainsi que bien d’autres personnalités proches du sérail, se réunissent constamment pour huiler l’entreprise frauduleuse du Candidat Constant Gouyomgbia-zezé. Voici donc la Sambapanzie” prête à tout faire pour hisser son candidat à la magistrature suprême. Aussi, l’on apprend que sans aucune décision judiciaire, sans aucune procédure bancaire engagée, certains candidats découvrent avec surprise que leurs comptes de campagne sont bloqués. Mieux encore, la malheureuse “Sambapanzie” réquisitionne pour ces derniers jours, quasiment tous les moyens aériens qui desservent l’arrière pays dans l’unique but de mettre en difficulté les concurrents de leur poulain.

Tout porte à croire que la “Sambapanzie” veut vaille que vaille installer Gouyomgbia-zezé sur le trône présidentiel. Des milliers de cartes électeurs ont été retrouvés au domicile de certains partisans du tendem “Sambapanzie-Gouyomgbia”. Comme si cela ne suffisait, la “Sambapanzie” passe par le truchement de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) pour nommer les superviseurs des élections. Selon les informations qui nous sont parvenues depuis le QG de la “Sambapanzie”, l’élection du Cameroun sera supervisée par une fille Samba-Panza. On rapporte que cette dernière trimbale les urnes dans sa voiture de marque Crysler au Cameroun. Certaines fines bouches laissent entendre que d’autres superviseurs sont des neveux, des nièces, des cousines, des cousins…En un mot des parents du tendem “Sambapanzie-Gouyomgbia”.

En tout état de cause, cela ne doit en principe étonner personne car nous l’avions déjà évoqué il y’a plus de deux mois dans l’une de nos parutions du 18 Septembre 2015 intitulé “CENTRAFRIQUE: LA GUERRE DE POSITIONNEMENT BAT SON PLEIN”. Voici un extrait de cet article : “… Comme les centrafricains ne tirent jamais de leçons du passé, voilà aujourd’hui Dame Cathy à la manœuvre pour que son très intime ami Constant Gouyongbia-Kongba-Zézé lui succède insidieusement sur le trône présidentiel. Cette ancienne gloire du Basketball centrafricain qui avait ruiné en un temps record les sociétés étatiques telles que la CAADE (Caisse Autonome d’Amortissement des Dettes de l’Etat), la SNE et le BARC, s’adonne actuellement à des jeux d’écriture dangereux au niveau du Trésor public..” Fin de citation.

Ce qui est très écœurant, c’est cette personnalité à la sulfureuse réputation de “génocidaire économique”, qui avait entre temps disparu pendant de très longues années de l’écran radar du paysage politique Centrafricain, que la “Sambapanzie” voudrait imposer à la nation toute entière. Quelle couardise ! Nous n’avons que les mots contre les maux pour combattre cette mascarade organisée.

Rodrigue Joseph Prudence MAYTE

Commentaires

0 commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. RJPM , je partage entièrement votre analyse…
    La machine de la Sambapanzie est en marche depuis le fameux Forum de Bangui ou son candidat et ami est tombé comme un cheveu dans la soupe après lequel
    NGOUYONGBIA a retiré une grosse somme d’argent du trésor sur instruction de CSP…On comprend aujourd’hui pourquoi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.