ELLE SE MEURT BAMBARI-LA-BELLE

0
21

Par GJK

Que reste-t-il à un peuple
Lorsque celui-ci a perdu jusqu’à la capacité
De s’émouvoir et de s’indigner ?
Rien !
Sauf à attendre la définitive fin.
Et c’est certain.

Entendez-vous ce silence angoissant
Qui répond à tant de meurtres ahurissants ?
Non.
Je crois que non !

Mais où est donc passé le peuple déclencheur de Yavrou sauvage
De foudre arracheuse de langue et éventreuse d’innocents ?
Où sont passés les féticheurs-sorciers-vengeurs-tueurs-jeteurs -de mauvais-sort-et-distributeurs-de- graines- de- folie ?
Et NGBLOLOKOTO – L’Ancêtre-à-tête de cynocéphale
Et WOUROUKOUZOU le justicier
Par où sont-ils passés ?

Souffrez donc que je m’insurge
Et m’interroge :
Le vaillant peuple des
Broto 
Linda
Yanguéré
Gbenga
Ndokpka
Togbo
Guémés
Gba-nou
Yakpa
Dakpa
Ngoro
Wassa 
Et que sais-je encore !
Ce vaillant peuple aux pieds nus
Aux pieds fermes de chasseurs plus rapides que la biche
Ce peuple aux muscles de guerriers et aux bras de lutteurs
A-t-il disparu ?

Et voici que Bambari-La-Belle se meurt 05
La Belle se meurt
Sans rythme ni chants ni cris ni larmes de deuil
La Belle se meurt
Sans le GBOUGBOU des deuils d’autrefois
Sans les ANGOBROTO des jours de funérailles et des lendemains d’obsèques !

Bambari-La-Belle
Bientôt rayée
Définitivement rayée de la carte
« Grâce » au silence complice de ses ressortissants
De ses filles et fils
De ses milliers de politiques et intellectuels
Qui se terrent et se taisent.

TRISTE.
Vraiment TRISTE.

GJK-Guy José KOSSA

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.