POÈME: POURQUOI M’AS-TU ABANDONNE ?

0
223

Par Pascal TONGAMBA

C’était, il y a très longtemps
Un homme avait poussé ce cri :
« Pourquoi m’as-tu abandonné ? »
Forte émotion de colère, de tristesse…

« Pourquoi m’as-tu abandonné ? »
Colère des uns contre les autres
Des candidats contre des Partis Politiques
Des gouvernants contre la masse populaire
Du CNT contre le gouvernement
Des leadeurs politiques contre la Transition
Des civils contre les militaires
Du peuple contre les élus
Et le nain, la seule personne et sage
Qui me reste au village
Qui a-t-il abandonné pour être si abandonné ?

Le nain, furieux :
Quand ils disent « Pourquoi m’as-tu abandonné ? »
Qu’ils disent aussi « Pourquoi ils ont abandonné »
Les paysans, la jeunesse
Les hôpitaux, les écoles
Les retraités, les salariés
Les femmes, les enfants
Les élections transparentes
La bonne gouvernance
Le développement des régions
Leurs anciens Partis Politiques

Ils étaient MESAN, MEDAC, FPP, MDD
RDC, MLPC, KNK, MDREC voire Indépendants
Ils ont tous dit et fait la même chose :
« Aider les parents »
Gouvernements claniques et régionalistes
Programmation des noms pour la réussite aux examens
Tri des candidats aux bourses d’étude à l’étranger
Intégration sur des bases ethniques
Cumul des arriérés de salaire
« C’est notre tour »
Et chacun veut gagner son tour

Des Partis Politiques, une centaine
Des candidatures aux présidentielles,
Une centaine
Du jamais vu sous le ciel centrafricain
Les « Pourquoi m’as-tu abandonné »
T’abandonnent, toi, peuple centrafricain
Ils courent le monde, et courent toujours
Sans s’essouffler ni se décourager
Ils achètent à crédit des amitiés, des alliances
Et te collent les factures que tu payes à long terme
Sans le savoir et, que tu ne finiras jamais de payer
Ils partent, ils reviennent, ils sont toujours là

« A qui iront-ils ? »
« Le peuple a les Paroles de Vérité »
Longtemps soumis et brimé
N’abandonne personne
Ni ne lui fait peur
Mais le politique a peur
Désormais le peuple roi,
Ouvre les portes
Confie sa destinée au plus avenant

Politique centrafricain,
Reviens vers ton peuple
Réconcilie-toi avec lui.

Pascal TONGAMBA
L’homme aux cheveux blancs

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.