CENTRAFRIQUE: UN PREMIER MINISTRE NOUS EST NÉ

0
29

Par Saint-Regis ZOUMIRI

La résurrection du Seigneur Jésus Christ a apporté de bonnes nouvelles a la Centrafrique. Pendant que les Centrafricains et tous les chrétiens du monde célèbrent encore les festivités du triomphe de J.C d’entre les morts, le nouveau président centrafricain FAT a bien voulu rendre public le nom de son tout nouveau PM deux jours après son investiture.

Qui est ce nouveau Premier Ministre?

Enseignant à l’Université de Bangui, Simplice SARANDJI a été l’un des fidèles de Faustin Archange Touadera.  Ce dernier avait fini par le nommer Directeur de Cabinet a la Primature entre 2008 et 2013. Le nouveau PM est connu pour un homme de rigueur, bosseur et relationnel. Très connu dans le milieu politique de son pays, il avait positivement marque son passage à la primature à l’époque ou l’actuel Président Centrafricain gérait encore la Primature. Beaucoup ont apprécié cette nomination même si plusieurs noms comme Charles Armel Doubane, Michel Amine ou encore Joseph Yakite ont été cités.

Les priorités des priorités

Nul n’est sans savoir que la Centrafrique attend beaucoup de ses nouvelles autorités. D’abord, il y a la question de la sécurité. M. Simplice Sarandji, le nouveau PM devra sans tarder mettre en place une équipe efficace et travailleuse. La sécurité devra nécessairement passé par le retour officiel des FACA. Une FACA restructurée, pluriethnique et républicaine. Une FACA qui ne fera pas la chasse aux sorcières, mais luttera efficacement pour la sécurisation de tout le territoire.

Ensuite, le nouveau chef du gouvernement aura pour mission de mettre la main sur les chefs de guerre qui continuent de faire la pluie et le beau temps en Centrafrique.  La police et la gendarmerie seront dotées de tous les matériels  de travail et les éléments formes, pour éviter toutes bavures comme nous l’avions remarqué récemment. M. Sarandji et son équipe sont appelés également à assainir l’administration centrafricaine minée par la corruption et le clientélisme. Ils mettront un accent particulier sur les secteurs de la sante, l’éducation et sa sécurité s’ils veulent mener à bien leur mission.

Enfin, le nouveau gouvernement fera tout, pour que le secteur de la communication retrouve a nouveau sa place. Longtemps oubliée dans le placard par les anciens régimes, la communication pourra se revêtir d’une nouvelle chasuble pour que les actions du gouvernement soient davantage visibles.

Tout compte fait, nous attendons la publication du futur gouvernement dont la configuration ne sera  comme celle connue dans le passe, c’est a dire rempli des gens qui ont nage dans les eaux saumâtres de la politique centrafricaine. Ce gouvernement fera de son mieux pour que les errements du passe deviennent rapidement de lointains souvenirs. Touadera, Sarandji et toute leur équipe sont vivement appelés à semer les graines d’une gouvernance vertueuse.

Saint-Regis ZOUMIRI

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.