CENTRAFRIQUE: LA PRIMATURE CHERCHE LOCATAIRE

0
119

Par Saint-Regis ZOUMIRI

A deux jours des cérémonies de prestation de serment de M. Touadera comme nouveau Président de la République, le flou continue de planer en ce qui concerne la désignation du nouveau Premier Ministre. Dans le passé, à quelques jours d’un événement de cette hauteur, l’on avait au moins une idée de la personne la mieux placée pour la Primature. De Doubane à Hassan Kadre en passant par Willybiro Sacko, Amine Michel, la liste n’est close.  Nombreux sont ceux qui pensent que le Président Faustin Archange Touadera aurait déjà fait son choix. « Nous connaîtrons son nom dans quelques jours, certainement après l’investiture de M. Touadera » nous confiait un proche de FAT qui a requis l’anonymat. A la question de savoir si le futur Pm sera issu de l’opposition ou de la majorité, ce dernier de répondre « à mon avis, il n’est ni de l’opposition, ni de la majorité, il est Centrafricain tout court » comme si notre interlocuteur voulait en profiter pour couper court aux rumeurs incessantes qui battent leur plein dans la capitale centrafricaine. A Bangui, plusieurs noms ont été cites et l’on se demande s’il y avait un intérêt a être Premier Ministre, surtout dans un pays ravage par trois années de crises, ou le PM est censé peser de tout son poids pour réconcilier les communautés, ramener la sécurité et remonter la pente quant à l’économie.  Un autre dossier de taille qui attend le futur locataire de la Primature, est celui de l’arrestation des chefs de guerre qui continuent de sévir en grande impunité. Au téléphone, un ancien ministre nous confiait ” vous savez, la sécurité dans ce pays rime avec la justice. Tant qu’ils (ndlr: chefs de guerres ne sont pas mis sous les verrous, notre pays ne retrouvera pas la paix. Il faut les arrêter et si possible par la force…). Récemment, l’on a assisté à l’arrestation des semeurs de trouble. Un geste salue de tous. Nomme il y a quelques mois à la tête du ministère de la défense, le travail de M. Bindoumi à été approuvé par une majorité des Centrafricains qui souhaitent le voir revenir dans le tout premier gouvernement de M. Touadera. Début février, les Centrafricains avaient porte leur choix a l’ancien PM de F. Bozizé a l’issue d’un second tour qui l’opposait au Banquier A.G. Dologuele. M. Touadera devra prester serment le 01 avril prochain pour un mandat de cinq ans.  Une cérémonie à laquelle participeront le Ministre français des affaires étrangères et plusieurs hauts dignitaires des pays africains sans compter un représentant du Président Chinois.

Saint-Regis ZOUMIRI, Beijing

 

Commentaires

0 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.