QUAND SAGESSE DOIT RIMER AVEC CATHERINE SAMBA PANZA

@Lesplumes 1 août 2017 0
QUAND SAGESSE DOIT RIMER AVEC CATHERINE SAMBA PANZA

Par RJPM

Hier, la mort s’était abattue sur nous et dans notre pays.
Nous avons cru qu’avec la Femme pourrait venir la Paix.
Cathy est venue, mais l’obscurité et l’obscurantisme sont nés,
Et aujourd’hui encore nous ne cessons de pleurer des pertes en vies humaines.

Sagesse,
Ce jour où le palais du Peuple révéla ton nom aux banguissois
Nous avons placé tous nos espoirs en toi.
Mais Dame Séléka laissa ses compères nous mettre en croix,
Détruire notre foi et nous ôter tout choix,
Tandis que leur belle dansait de joie.

Sagesse,
Où était tu ?Lorsque Dame Mode se travestissait à bâbord,
Narcisse dans ses pagnes et son afro flamboyants,
Alors que les fils et les filles de Centrafrique luttaient à mort,
Assassinés et violés dans un silence assourdissant,
Et que le malheur s’abattait dans les foyers et au dehors.

Sagesse,
Où étais tu ?Lorsque les pulsions hormonales de Chimène,
Sur des chemins d’indécence la menaient,
Oubliant de conjuguer « unité, dignité et travail »,
Pour se repaitre de pouvoir comme du bétail,
Rusée mais attentive aux représailles ?

Sagesse,
Où étais tu ?Quand Dame « sans ka » de prédateurs s’entoura,
Donnant les rennes du pays au gourou Demafouth,
Sa progéniture aux commandes d’un bateau devenu fou,
Regard tourné vers Sir Malinas,
Chef de meute de cette mafia.

Sagesse,
Je m’interroge sur le masque que l’on veut te faire porter aujourd’hui.

Je m’offusque de devoir applaudir celle qui a été désignée pour œuvrer à la survie du peuple centrafricain mais qui, au final, lui a tellement nuit.

Je revois ce clan tourné vers la gabegie, la désolation et le népotisme.

Je souffre de voir que des « amis de la RCA  » veulent maintenir dans des coucous de luxe, la Diva qui survola trois années durant, les ledgers- abris sans étoile où la Star n’avait pas sa place.

Je ne puis parler de fierté lorsque la Compatriote cooptée pour donner crédit aux processus électoraux des autres est celle là même qui a bafoué les échéances pour les siens.

Alors je m’interroge sur la Diva….
Sur la Sagesse de la décision prise par d’autres..

Sagesse,
Pourquoi n’est tu venue prendre possession de son cœur à ce tournant de l’histoire, où mon peuple agonisant avait enfin le droit de choisir sa propre destinée ?

Sagesse,
Sommes nous tombés si bas qu’il faille accepter de te faire rimer avec la Traitresse ? Notre humanité nous autorise t’elle à récompenser celle qui, à l’exemple de tant d’autres, a œuvré à accumuler richesses et honneur, oubliant le peuple ?

Chimène,

Sage, tu l’es pour ton cercle de nantis et de bandits,
Pour les ZEZE et les TOUADERA,
Car les trésors de l’Etat, tu leur en refilas,
Pour que des hangars des chefs, urnes fantômes fleurissent.

Sage, tu ne l’as pas été dans ta vie avant la Transition,
Sage, tu n’as pas su le devenir pour nous sortir du néant,
Sage, tu ne le seras pas non plus à l’Union Africaine
et tu ne le seras jamais pour les Centrafricains.

Alors, vas, vas avant que la colère du peuple ne tombe sur toi.
Vas rejoindre ta fille, Ex-Vice Présidente de ce pays asservi à ton clan au nom de ta soif de pouvoir.
Vas te vautrer dans un des ces appartements acquis à travers ton fils et ton ex mari, au prix du sang de nos mouroirs.
Vas et reste loin de nos destinées devenues noires,
Vas et confesses toi au Saint Père venu à nous sans savoir,
Ton alliance avec les forces du mal qui continuent encore de maintenir notre cher et beau dans le chaos.

Rodrigue Joseph Prudence MAYTE

Laissez un commentaire »