PEU IMPORTE LE PIROGUIER, NOUS SERONS TOUS Á BORD.

1
169

Par WKL

Peu importe le piroguier, nous serons tous à bord.
Depuis quelques mois, nous avons tous valsé au rythme des élections présidentielles. Certains sur la piste, d’autres dans les gradins, certains dans les coulisses ou carrément en dehors de la salle. D’une manière où d’une autre, nous avons tous, à un moment ou à un autre, été au contact de mélodies et d’orchestres différents. Cela aura t il été enivrant ? Peut être que oui, peut être que non.

Au fond, ces élections ci aussi passeront et peu importe le piroguier, nous serons tous à bord.

Nous nous retrouverons tous dans les taxis, les « Opeps » (taxi-brousse) et les hôpitaux de nos villes et villages. Nous irons au marché, nous jouerons au parifoot et quand l’anglais ou le français seront hors de portée , nous aurons pour soupape d’échappement le « pidjin » et le « francanglais ».

Au fond, nous serons des frères et des sœurs en Christ et nous mêlerons nos chaussures aux portes de nos mosquées. Sur la route, nous irons en cortèges aux funérailles ou aux enterrements, en espérant que les dépassements dangereux n’auront eu raison ni de nous, ni de nos compagnons de route.

Après tout, nous serons tous à bord et c’est tant mieux. Au delà des clivages politiques, des succès et des échecs, des manœuvres et des manipulations identitaires, le Cameroun est et demeurera notre bien commun.

I love my country and above all, its people. Je voterai donc par amour car, peu importe le piroguier, nous serons tous à bord.

Larissa Whego Kenmegne

Leave your vote

6 points
Upvote Downvote

Commentaires

0 commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre vote!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.