FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA : ARCHITECTE DE LA CHUTE DE BOZIZE ?

@Lesplumes 31 janvier 2016 11
FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA : ARCHITECTE DE LA CHUTE DE BOZIZE ?

Par RJPM

D’emblée, il est important de préciser que Professeur Faustin Archange Touadera, est certainement l’un des rares chefs du gouvernement ayant battu le record de longévité à la primature centrafricaine.
Aussi, sous sa responsabilité, le gouvernement se devait de relever les nombreux défis qui s’imposaient à la Centrafrique. Mais qu’en est-il réellement ?

Depuis ces derniers temps, l’équipe de campagne du candidat Faustin Archange Touadera attribue en tourbillon et en rafales, la paternité du paiement des salaires à terme échu sous le second mandat de l’ancien président Bozizé à leur poulain. A entendre ses proches lieutenants dont nombreux sont des militants de la 25e heure, le paiement régulier des salaires pendant les cinq (5) années consécutives lorsqu’il dirigeait le gouvernement, constitue un argument de poids et même le principal argument de campagne.
Faudrait-il rappeler que la population Centrafricaine est d’environ 5.000.000 d’habitants, et les fonctionnaires représentent à peine 0,52% de cette population ? Évidemment, le paiement régulier des salaires des fonctionnaires est très important mais cela doit-il constituer le principal argument au point de marginaliser les centaines de milliers des centrafricains qui n’ont pas eu la chance d’être fonctionnaires ou qui vivent purement et simplement dans la misère ? .

Sous la responsabilité du gouvernement Touadera, l’insécurité était malheureusement galopante dans le pays. Au nord, il y’avait plusieurs îlots de résistance ; au sud-est, la rébellion de Joseph Kony ne cessait de faire des victimes parmi la population civile. Sur le plan éducatif, la grève était devenue le mode de fonctionnement normal et quotidien des enseignants. Ces multiples grèves ont même dressé le lit d’une année blanche muette à l’Université de 2012 à 2013.
Au niveau des infrastructures, les routes étaient impraticables et les ponts, totalement défectueux. A Bangui, les ponts de de sica 2, sica 3, Lagbachi ainsi que bien d’autres de l’arrière-pays s’étaient détériorés. L’accès au soin était de plus en plus compliqué. Quant à l’eau et l’électricité, elles étaient devenues des denrées rares. Cela va sans dire que pendant cinq (5) Faustin Archange Touadera a cousu le tricot de la chute brutale de l’ancien président Bozizé par l’inaction de son gouvernement. S’il prétend qu’il n’avait pas les mains libres pour travailler sous l’ancien président Bozizé, pourquoi n’avait-il pas démissionné ?

Quant au paiement régulier des salaires, le professeur Touadera n’est en aucun cas à l’origine. C’est l’ancien président Bozizé qui, soucieux du paiement des salaire à terme échu, s’en était occupé en personne. Nul n’ignore qu’il était lui-même président du comité de trésorerie qui programmait toutes les dépenses de l’état. En confiant le rôle du chef d’orchestre de l’action gouvernementale à son premier ministre Faustin Archange Touadera, l’ancien président Bozizé croyait dur comme fer qu’il avait les épaules assez larges pour cette lourde mission. Erreur ! En cinq années de gestion de la primature, Faustin Archange Touadera a progressivement déroulé le tapis du sous-développement structurel de la Centrafrique. Nombreux sont ceux qui s’accordent d’ailleurs à dire qu’il n’a fait que profiter du travail assidu de ses prédécesseurs. La question qu’il faudrait se poser en ce moment, est celle-ci: Pourquoi le KNK signe-t-il une alliance avec l’URCA plutôt qu’avec Touadera qui fut vice-président de ce parti ? L’ancien recteur de l’Université serait-il victime de son manque de maturation politique ? Au lieu de brandir le paiement des salaires à terme échu que l’ancien président Bozizé en avait fait son cheval de bataille, tel un trophée, il ferait mieux d’inventorier tous ses méfaits qui ont tour à tour causés la chute brutale de son ancien mentor. C’est en cela que les mots pourront combattre les maux de notre société.

Rodrigue Joseph Prudence MAYTE

11 Commentaires »

  1. Thibault 1 février 2016 at 0 h 49 min - Répondre

    Désolé Mr votre propos erronée car l’insécurité au nord relève de la compétence du chef de l’état c’est lui le chef suprême des armées, général des armés et en même temps ministre d’état à la défense c’est mieux de demander les informations sur les tâches du premier ministre et les tâches du président de la république avant de juger le Pr TOUADERA. Car la protection notre territoires fait partir de sa mission du président de la république et non du premier ministre.

  2. Thibault 1 février 2016 at 0 h 53 min - Répondre

    Désolé Mr votre propos erronée car l’insécurité au nord relève de la compétence du chef de l’état c’est lui le chef suprême des armées, général des armés et en même temps ministre d’état à la défense c’est mieux de demander les informations sur les tâches du premier ministre et les tâches du président de la république avant de juger le Pr TOUADERA. Car la protection de notre territoires fait partir de sa mission du président de la république et non du premier ministre.

  3. David 1 février 2016 at 13 h 28 min - Répondre

    Mais TOUADERA n’est pas tout le pouvoir car BOZIZE était Ministre de defense Monsieur, toute fois, ns avons Deux anciens Premoers Ministre donc on va voir meme le Peu qu’ils ont fait, Car on pa besoin d’un Voleur sut le Pays, TOUADE=Intégrité

  4. David 1 février 2016 at 15 h 31 min - Répondre

    Au contarire c’est grace a lui que BOZIZE a pu reçu unpeu son Mandat, car c’est TOUADE qui a pu maitriser la sitaution

  5. Ismael 2 février 2016 at 2 h 11 min - Répondre

    Pauvre David si seulement vous connaissez notre constitution qui dit le Chef de L État défini la polique de la Nation et le PM l applique ….. En Dix de règne du Pdt BOZIZE nous avons eu la Paix dites nous si c est le cas aujourd’hui ? Dis RJPM as tu rendu ta carte du parti KNK avant de te rendre avec bagages et gros ventre chez Dologuele pr un verre de vin de palme ?

  6. FEIZOURE 2 février 2016 at 8 h 45 min - Répondre

    Frère Rodrigue Prudence.
    La bible a interdi les faux témoignages. Il n’est pas intellectuellement juste de culpabiliser le Prof. TOUADERA dans la Chute du Général BOZIZE. Cela est plus compliqué que vous le déclarez. A moins que vous vous inscrivez dans la logique de la tromperie du peuple (majoritairement analphabète) pour accéder au pouvoir. La,population centrafricaine est assez mûre pour juger les deux candidats sur la basse de leurs réalisations et non sur des visions utopiques.

  7. paulin jah ndoibay 2 février 2016 at 11 h 43 min - Répondre

    Je me demande pourquoi vous caché avant de vous prononce c’est un débat .c’est comme ça le centro.avec la peur

  8. NGOUAMIDOU 3 février 2016 at 10 h 37 min - Répondre

    Je trouve injuste de juger negativement le Pr FAT apres tout ce quil a essaye de faire pendant son regne a la Primature…Je ne connais pas toutes les Attributions du Premier Ministre mais je pense que la question de Securite releve totalement de l’executif et BOZIZE en avait personnellement la charge. Bref. On peut pas nier que le Pr FAT a redonne le sourire aux Fonctionnaires quand il etait au Pouvoir, dans le paiement de salaires a terme echu, dans son integrite, dans son sens du travail et du patriotisme.. Mais qu’a til fait pour la Jeunesse, pour la Centrafrique, pour les Etudiants, pour le Developpement, pour l’insertion Professionnelle, pour le taux de chomage toujours exponentiel. On sait tous que c’est un Mr integre et Juste mais on veut comprendre son Projet de Societe, que prevoit il faire pour la Centrafrique. Tout le monde n’est pas Fonctionnaire pour se preocuper du salaire, salaire, salaire, salaire. On veut une reelle creation de Richesse. Merci

  9. Temy-tomba 5 février 2016 at 15 h 50 min - Répondre

    M. Mayte a fait une analyse objective. SE baser seulement sur le paiement des salaires au temps de TOADERA n’a pas de sens. C’est grâce au fonds de consolidation de la paix donné par l’ONU que les salaires étaient payés. Ce n’est pas sr le budget centrafricains. Dans ne pays le Président de la République définit la politique et le Premier Ministre l’applique et la gère. Et quand ça ne marche et si on des convictions, on démissionne. Ce que TOUADERA a fait. Il ne savait que cumuler 300 heures de vacations à lui seul. Il était MP. Qu’a-t-il fait ou dit quand il voyait que l’armée était à terre?. Un Premier Ministre est Chef du Gouvernement et donc de l’exécutif. Combien de centrafricains sont morts à cause de M. TOADERA qui n’osait rien dire à BOZIZE quand l’armée n’existait plus? De quel Premier Ministre était-il? Les contrats pétroliers chinois et Sud Africains, M. TOUADERA va dire aux Centrafricains, en tant Premier Ministre qu’il ne savait rien? Que sont devenus les 200 milliards de francs CFA payés par les chinois pour le permis de MOROMATA à NDELE? Il n’était pas au courant? Quel Premier Ministre il était? Si les SELEKA ont tué, massacré, violé les centrafricains, c’est à cause de M. TOUADERA. Il était le Premier Ministre de M. BIZIZE, sauf s’il ne savait pas ce qu’un Premier Ministre. Au nom des milliers de centrafricains morts, M. TOUADERA ne doit pas être Président.

  10. Rebonas jeancy juvenal 13 février 2016 at 21 h 25 min - Répondre

    Touade était un bon dirigeant a l’époque du président Bozizé ,il était le seul Ministre qui partait en mission revenait donner le reste du frais de mission donc arrêtez de mal parler de Touade vous êtes tous des ignorants

  11. Ak 1 avril 2016 at 20 h 23 min - Répondre

    Un général de brousse qui a fuit et laisser son pays à la mains des mercenaires selekas ouff parler même pas de lui ce rat gandin pardon.

Laissez un commentaire »